AccueilFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez| .

Tristan De Morlay est il encore vivant ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar

Le Barde



Messages : 19
Date d'inscription : 14/05/2013




MessageSujet: Tristan De Morlay est il encore vivant ? Dim 20 Oct - 11:54


EVENT du 29/09/2013
Tristan De Morlay est il encore vivant ?




Nom : Mystik
Age : 25 ans
Travail : On ne sait pas trop qui l'emploi, une femme mystérieuse, belle et portant un voile cachant son visage. En tout cas, elle semble avoir la lourde tâche de retrouver Tristan, pour quelle raison ? Personne ne le sait pour le moment.


Sur le petit chemin, une ombre se faufila avec prudence comme si elle ne voulait réveiller personne et sans se faire repérer. Mystik, car s'était elle, se dirigeait vers une ville, encapuchonnée dans une cape, elle allait droit devant elle. Elle crut durant une seconde qu'on l'avait repéré, et son cœur s'arrêta de battre, mais il n'en était rien, du moins le pensait elle. Le ciel semblait dégagé, la jeune femme sourit toute heureuse. Elle ferma les yeux et laissa le vent s'engouffrer dans ses beaux cheveux. La brise vint caresser avec douceur son visage qu'elle offrait avec sérénité à la fraicheur ambiante. Elle se trouvait dans un bois à l'orée de la vieille ville, un lieu ou règne les fantômes oubliés des guerres anciennes, présentes et à venir. En ce lieu pourtant, elle faisait plus figure d'une belle apparition jouant avec les lucioles. Son sourire n'était que douceur et son rire si cristallin qu'il en jalouserai l'eau claire coulant en cascade non loin de là.

Il lui sembla que le vent commençait à se lever car les arbres ployaient légèrement sous l'effet du vent. Quelques feuilles tombèrent en décrivant des cercles de plus en plus importantes. La jeune fille observait fascinée, il lui semblait voir comme signification du tourbillon des tourments de la vie. Naître puis mourir et ainsi de suite. Elle soupira. La jeune femme porta son attention vers l'horizon et huma l'air ambiant. Son regard fut attirer par un renard venue s'aventurer dans un endroit non approprié. Elle observa son manège en train de fureter dans la terre surement à la recherche d'insecte. Le renard furetait de ci de là.

Arriva alors que son museau rencontra un ennemie plus petit certes mais très efficace. Un hérisson, ou du moins les piques de celui-ci tortura habilement le museau de l'animal qui glapi dans un ton aigu démontrant la douleur fulgurante de cette rencontre fortuite. La petite boule de poil de couleur roux s'enfuie alors la queue entre les jambes. Comme quoi, il ne suffisait pas d'être gros pour gagner ! Un beau sourire enjoliva encore son visage. Un souffle de vent fit tomber le capuchon de fortune de la jeune femme qui offrit son visage entièrement découvert au soleil. Les cheveux aux vents, la nymphe se délecta du nectar du bonheur. Elle s'assit avec grâce sur l'herbe tendre et s'adossa à l'arbre. Sortant une petite flûte, elle fit vibrer le souffle d'un air envoutant et mélancolique. Une mélodie racontant une légende sur l'amour impossible d'un serpent et d'un renard. La douce mélopée ne pouvait qu'attirer la douceur, la tristesse d'une vie sans amour.

Levant les yeux vers le ciel, elle aperçut au loin les prémices de la vieille ville. Rangeant rapidement sa flûte, elle se redressa et se mit à courir. La jeune femme se retrouva face à des remparts qui furent impressionnants dans le temps. Elle aperçut une statue de renard trônant sur un pilonne en bois sculpté représentant un renard qui se tient debout et regarde vers l’horizon en terre noire . Était-ce un signe du destin que d'avoir rencontrer cet animal emblème du village. Mystik resta un long moment à admirer cette œuvre se confondant si harmonieusement dans la nature.  Elle sursauta se rappelant sa mission, retrouver cet homme au plus vite. Elle n'avait pour seule description, un dessin représentant approximativement sa cible. Un soupir à fendre l'âme, elle reprit sa route afin d'atteindre rapidement la ville et commencer ainsi son enquête.

Règles de l'event :

* Chaque participant à 48heures pour répondre, passé ce délai et qu'il n'a pas répondu, le suivant sur la liste répondra.
* Ellistan Du Lys Blanc, le régent ne connait pas l'auteur de cette demande.
* Mort ou vif ? Pour certains, Tristan De Morlay doit être vivant, pour d'autres, sa mort est la meilleure chose à faire.


Ordre de postage

Ellistan Du Lys Blanc
Asuriel
Kaze Wu Tsung
Asmodea Abalam

~> Pas de hors rp dans les posts, si vous avez des informations à donner, dirigez vous vers le lien ci-dessous :

http://disilra.super-forum.net/t230-disc-rp-event-tristan-de-morlay#935

Bon event à tous et bon courage !


© Code par Mr.Rager. de Mélodie Pub.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Ellistan Du Lys Blanc



Masculin Messages : 27
Date d'inscription : 06/09/2013


Feuille Personnage
Expérience:
50/100  (50/100)
Level:
6/100  (6/100)
Pouvoir élémentaire: Aucun


MessageSujet: Re: Tristan De Morlay est il encore vivant ? Dim 20 Oct - 15:10

-Nous ne pouvons pas continuer ainsi.
-Je suis régent depuis 10 ans, j'ai fait mes preuves. Je suis aussi digne que n'importe lequel de ces vieillards rabougris. J'ai passé les épreuves, les hommes me suiront au combat, que leur faut-il de plus?
-Il ne peuvent pas laisser le passé de côté ainsi, nous fonctionnions comme ceci avant votre arrivée Ellistan, je comprends ton envie de porter un autre titre que celui de régent, mais il ne sont pas prêt. Les conseillers actuels sont là depuis trop longtemps, ils ont trop de pouvoir. Tu dois te montrer patient. Ou bien... leur exprimer clairement tes intentions. Tant que tu restera neutre dans le débat, il ne prendront aucune décision.
-Fort bien...

__________________________________________________________

-...Et c'est pourquoi vous devez me nommer Lord commandeur de l'ordre.

Le silence s’abattit sur la salle, Ellistan était devant tout les conseillers, dans la petite arène formée par le gigantesque cercle de pierre qui servait de table. La plupart des conseillers affichaient un air consterné, ils n'aimaient pas l'idée, surtout maintenant que le régent en personne se mettait aussi directement en avant. Il y avais une foultitude de prétendants mais le régent était jusqu'à présent resté loin de tout ça. Le fait que lui même s'y mette montrait à quel point la situation était critique.
De son côté, Ellistan avait tout donné, il ne pouvait pas mieux argumenter son cas et un refus serait vraiment une mauvaise chose, pour lui et l'ordre. Il ne comptait pas laisser ces vieillards se jeter des insultes une journée de plus, cela faisait dix ans qu'il observait sans rien dire leur petit manège, qu'il voyait l'ordre se déchirer en factions et en clans. Il était temps que cela cesse, il était temps qu'un vrai leader se lève.
Face à l'avsence de réponse, Ellistan sentit sa pression sanguine augmenter, la colère le gagnait, ces croulants allaient juste le regarder ou allaient-ils se décider? Il poussa un grognement de frustration et se saisit de son sceau dans sa pochette de cuir qu'il jeta avec violence au sol.


-L'ordre décline et vous refuser une telle opportunité? Et bien je vais me charger de trouver la solution pour vous. Je me souvient qu'hier vous discutiez de la possible survie d'un descendant De Morlay, et bien je vais le trouver et vous l'amener. Et là vous ferrez votre choix. Un inconnu ou celui qui maintient cet ordre en place depuis dix ans.

Evacuant la salle en claquant la porte derrière lui, il fit préparer une dizaine d'homme et parti en quête de ce mystérieux Tristan de Morlay.
__________________________________________________________

Les recherches étaient fructueuses, de rumeurs en infos, il finit par arriver sur la piste de la vieille ville, il n'aimait pas cet endroit. Bien trop près de Technocity et donc de ses origines. Le crime qui rongeait cette cité lui hérissait le poil même à distance, si cela ne tenait qu'à lui et si il en avait les moyens il raserait cette vile jusqu'à cette fondation. Elle ne servait aucun dessein supérieur autre que celle de l'assouvissement des plus bas instincts de ce monde. Cela signifiait que le cœur du descendant de De Morlay serait sans doute affecté par cette corruption, il ne restait plus qu'à espérer qu'il était aussi fort que Ellistan. Perdu dans ses divagations, il donna l'ordre au guide de continuer les recherches tout en ordonnant à sa garde personnelle de rester sur ses gardes, les informateurs avaient révélé qu'ils n'étaient pas les seuls à la recherche de Tristan, l'Odre du soleil Noir, ses éternels ennemis, semblaient vouloir profiter de l'occasion pour déstabiliser les templiers, quand aux dragons céleste... qui savait ce que ces gars voulaient si ce n'était l'Unique en personne?

-Formation resserrée, bouclier orientés vers l'extérieur, scrutez les ombres et soyez prêts à riposter à mon ordre. nous ne pouvons pas échouer cette mission. suis-je bien clair? Et gardez un oeil sur le guide, il ne faudrait pas qu'il lui arrive quoi que ce soit, il est vital pour le bon déroulement de cette mission.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Asuriel



Masculin Messages : 66
Date d'inscription : 05/07/2013


Feuille Personnage
Expérience:
50/100  (50/100)
Level:
2/100  (2/100)
Pouvoir élémentaire: Aucun


MessageSujet: Re: Tristan De Morlay est il encore vivant ? Dim 20 Oct - 22:51

Ellystan du Lys blanc, un personnage aussi désagréable qu'impressionnant, épris de justice et à la résolution dure comme de l'acier, comme son regard, tout pour faire un vrai héro, sans compter cette obstination dont il faisait preuve, et de sa définition parfois douteuse de la justice, et son absence totale de pitié.
Un chaman, et encore plus un tauren, n'avait rien à faire auprès de ce personnage, mais le destin en avait décidé autrement. Asuriel venait de découvrir le lagon, un magnifique endroit surplombé par l'abbaye de la mystification, l'endroit aurait été parfait sans cette pollution au plomb qui atteignait un stade critique. La journée avait été passée à apaiser les esprits des lieux et organiser un semblant de résistance, il avait aussi fallu rencontrer les moines de l'abbaye, ces derniers avaient d'abords été difficiles à convaincre, mais la situation était telle que même les humains commençaient à voir les effets de la pollution, la déception avait été immense quand les moines lui promirent son aide, à condition que cet Ellystan du Lys Blanc leur accorde les fonds nécessaires.
Asuriel avait donc rencontré cet étrange personnage, et ils avaient conclu un marché, il aiderait à rechercher un certain "Tristan de Morlay", et en échange, le régent des templiers débloquerait les fonds pour rénover l'abbaye, et sauver ainsi son lagon, et indirectement, les moines qui vivaient la.

Le chaman avait été d'une grande aide pour le début de cette quête, Tristan de Morlay était le dernier descendant en vie du précédant Lord Commandeur de l'ordre, et la présence de ce dernier imprégnait les murs du fief des templiers, la présence, l'aura des gens, étaient quelque chose que seul les esprits, ou de grand mystiques, pouvaient ressentir, et si l'ancien leader était mort, son aura persistait, et parce que Tristan était son descendant direct, sa propre aura serait similaire à celle de son père. Asuriel avait donc parcouru la zone, rassemblé quelques esprits de chaques éléments liés au lagon, et leur avait demandé de mémoriser l'aura du père, agissant en fin limiers, les esprits n'avaient pas tardé à indiquer une direction.
Ils s'étaient donc lancés sur les routes, et malgré le fait que la piste s'amenuisait drastiquement au fil des jours, les rumeurs et infos qu'ils glanaient complétait le tableau, ils finirent par arriver à la vieille ville.

Asuriel n'aimait pas, détestait cet endroit, la mort y régnait, bien trop souvent à son gout une flamme s'éteignait dans son champ de conscience, soufflée comme une bougie, une mort sale, violente. La pollution, oeuvre si typique des humains était la aussi, mais cette fois-ci bien trop incrustée dans le sol pour que lui, chaman, puisse faire quoique se soit, il aurait fallu raser complètement cet endroit, et faire appel aux plus puissants esprits élémentaires pour purger le sol, ce dont il n'était pas encore capable, mais un jour, oui, un jour il reviendrait, et ceux qui infligeaient ces tourments à la terre paieront le prix fort.
Plus le temps passait, plus le tauren se sentait mal, cet endroit était malsain, sur tous les plans, à tel point que les esprits qu'il avait emmené, d'ordinaire calme et posé, bouillaient de rage, ce qui nuisait à leur efficacité. Soudain les mots d'Ellystan le sortirent de ses sombres pensées :

-Formation resserrée, bouclier orientés vers l'extérieur, scrutez les ombres et soyez prêts à riposter à mon ordre. nous ne pouvons pas échouer cette mission. suis-je bien clair? Et gardez un oeil sur le guide, il ne faudrait pas qu'il lui arrive quoi que ce soit, il est vital pour le bon déroulement de cette mission.

Asuriel sourit à l'idée de ces humains, trois fois moins fort que lui, qu'il dépassait de plusieurs tête, le protégeant. Il changea vite d'avis en observant les lieux, le tauren comprit qu'ils étaient le centre de l'attention, attention qui ne semblait pas toujours bienveillante, les gardes seraient finalement d'un grand secours si les choses tournaient mal, soudain, le coeur d'Asuriel rata un battement, les esprits s'éparpillaient, sans prévenir, comme s'ils retournaient à la nature. Puis les esprits revinrent, ils ne l'avaient pas abandonné, mais les nouvelles qu'ils amenaient n'était pas bonne pour autant, la piste recouvrait en fait la plupart des rues de la ville, ce qui ne voulait dire qu'une seule chose...

-Sire, la piste s'éparpille, soit Tristan est ici, soit il y a séjourné pendant un moment, les esprits ne seront plus d'aucun secours tant que la piste ne se reformera pas, à moins bien sur que Tristan soit tout proche, auquel cas ils le détecteront. J'ai bien peur que nous ne soyons amenés à explorer les lieux.


Lourde de conséquences, le silence suivit sa tirade, Ellystan réfléchissait, Asuriel, qui était pour le moment, et ce malgré toutes ces résolutions de liberté, sous les ordres du régents, attendit sa décision.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Kaze Wu Tsung



Masculin Messages : 142
Date d'inscription : 14/04/2013


Feuille Personnage
Expérience:
50/100  (50/100)
Level:
6/100  (6/100)
Pouvoir élémentaire: Air et Électricité


MessageSujet: Re: Tristan De Morlay est il encore vivant ? Lun 21 Oct - 19:03

Reclus dans leur forteresse, les dragons celestes vivaient sans trop de contacte avec le reste du monde, mais sans pour autant se désintéresser des histoires de "l'extérieur". C'est une politique que les ancêtres de Kaze avaient voulu maintenir et qu'en tant que nouveau grand maitre de cet ordre, il se devait de continuer. Des hommes étaient éparpillés dans toutes les villes pour écouter et voir ce qu'il s'y passe. Mandiants, pilliers de contoirs, ou encore serveur ou majordome... des couvertures qui leur permettent de tout voir et tout savoir ou presque.
Pendant que des moines retranscrivent tout ce qui se passe d'important sur des manuscrits, Kaze se consacre quant à lui à l'entrainement de ses disciples et à la méditation.

_______________________________________________________________________________

Dans le dojo de méditation...

Kaze était accroupis sur les tapis de chanvre. Accompagné par une dizaine de disciples, il méditait depuis déjà 2 heures. Un homme arriva en courant, entra dans le dojo et s'approcha pour murmurer quelque chose à l'oreille du grand maitre.
Quand il eu fini, Kaze se releva, salua et sortit du dojo accompagné par le messager.
Une fois dans la cour, il observa ce qu'il s'y passait. D'un coté, des hommes s’exerçaient à un ancien art martial, le Taï chi chuan. De l'autre, des hommes s'entrainaient sur des mannequin avec un arsenal d'arme aussi divers que varié. En suivant le messager, Kaze passé à coté de jeune recrues qui apprenaient depuis quelques mois seulement divers arts martiaux. Kaze s’arrêta quelques secondes pour reprendre un novice. Ses pieds n'étaient pas bien posés, ce qui le déséquilibrait. Il s'excusa auprès de l'enseignant et repris sa route.

Dans la salle des renseignements, tous le saluèrent et une femme lui apporta un rapport.

"Maître, on vient de recevoir un rapport de notre homme près de l'abbaye des templiers. Ils sont partis ce matin en direction de Technocity. Et accompagné par un Tauren. Un chaman semble-t-il. Nous ignorons ce que ce shaman fait avec eux, mais on sait qu'ils recherchent l'héritier du culte. Selon nos archives, ca fait des années qu'ils sont sans nouvelles de cet homme, un certain Tristan de Morlay, descendant de De Morlay. L'observateur fait état d'une escouade complète d'une dizaine de templier avec à sa tête le régent Ellistan. Nos archives sont incomplète concernant cet homme, on sait juste qu'il assure le maintien de l'ordre depuis 10 ans. C'est tout ce qu'on sait de lui."

Kaze salua le jeune femme et la remercia pour son rapport complet. Il fallait agir. Si le régent sort aussi lourdement armé, et qui plus est avec un Tauren, c'est que les choses étaient bien lancées. Les dragons ne pouvaient pas rester inactifs. Et le grand maître était sur que le soleil noir allait lui aussi se mettre en route pour semer le chaos. C'était certain qu'il fallait agir.

"Faite appelé la garde. On part dans 10 minutes."

Kaze sortit et partit dans sa chambre et s'équipa. Une armure légère pour pas bloquer ses mouvement. Un katana, des shurikens et un Kyoketsu shoge. L'armure étaient enchantée pour que par simple volonté, elle change de couleur pour mieux se fondre dans le paysage.
Lorsqu'il sortit et se rendit dans la cour, 5 hommes dans la même tenu que lui, si ce n'est le demi masque sur le visage de Kaze qui était brodé d'or pour le distinguer de ses hommes, l'attendaient. Ils le saluèrent et partir tous ensemble en courant pour rattraper leur retard. Les templiers avaient quand même deux heures d'avance mais ils avançaient en marchant. C'était possible de les rattraper en passant par les montagnes et autres chemins de traverse.

____________________________________________________________________________

Après une heure et demi, Kaze et ses hommes avaient rattrapés la troupe un quart d'heure avant leur arrivée aux abords de Technocity. Par chance les templiers étaient passés par la forêt, ce qui offrait de nombreuse cachettes pour les dragons.
Ils avaient suivit les templiers et le shaman en se cachant dans les arbres et les fourrées. Ils ne s'étaient pas fait remarqué une seule fois. Normal pour des ninjas, la discrétion est une seconde nature pour eux. Avec leurs armures enchantées, leurs mouvements silencieux à l’extrême et leur patience, ils étaient invisible. Nul homme non entrainé aux arts ninjas ne pouvait les repérer.

Le grand maitre et ses hommes suivaient les templiers à distance respectable depuis maintenant une bonne quinzaine de minute quand la troupe s'arreta.

"Formation resserrée, bouclier orientés vers l'extérieur, scrutez les ombres et soyez prêts à riposter à mon ordre. nous ne pouvons pas échouer cette mission. suis-je bien clair? Et gardez un oeil sur le guide, il ne faudrait pas qu'il lui arrive quoi que ce soit, il est vital pour le bon déroulement de cette mission."

Ellistan avait parlé et aussitôt les templiers se mirent en formation autour du régent et du shaman.

"Sire, la piste s'éparpille, soit Tristan est ici, soit il y a séjourné pendant un moment, les esprits ne seront plus d'aucun secours tant que la piste ne se reformera pas, à moins bien sur que Tristan soit tout proche, auquel cas ils le détecteront. J'ai bien peur que nous ne soyons amenés à explorer les lieux."

Le shaman s'était retourné et avait fait part de ses observations. Il semblait suivre une piste, surement des esprit ou l’énergie magique... Seul le chaman le savait.
Kaze donna l'ordre à ses hommes par signe de se disperser autour des templiers le temps que ceux ci se mettent en formation. Les ninja prirent position et surveillaient ce qu'il se passait quelques mètres devant eux, immobiles et silencieux.

Kaze surveillaient ce qu'il se passait. Pour le moment, les templiers avaient pris position à l'entrée de la vieille ville. Le grand maître savait que le soleil noir n'allait pas tarder à se montrer, mais la question était de savoir quand et comment. Ils étaient désormais aux aguets, tous leurs sens en alerte et les muscles tendus.

Les dragons ne se montreraient pas tant que se ne serait pas le moment, ou du moins nécessaire.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Asmodea Abalam



Masculin Messages : 18
Date d'inscription : 01/10/2013


Feuille Personnage
Expérience:
50/100  (50/100)
Level:
6/100  (6/100)
Pouvoir élémentaire: Aucun


MessageSujet: Re: Tristan De Morlay est il encore vivant ? Mer 23 Oct - 18:00

"Si bêtes, et si prévisibles", pensa Asmodea tout en riant d'un plaisir malsain.

Depuis les catacombes qui lui servaient actuellement de repaire, la Gorgone observait d'un œil amusé le petit monde qui se pressait aux portes de la Vieille Ville, à travers une pierre d'obsidienne noire tâchée de blanc, l'image de la réalité apparaissant dans chacune des petites imperfections laiteuses incrustées dans la roche. L'Ordre du Soleil Noir avait toujours eu en possession cette orbe magique, qui se transmettait entre Éminences noires. Elle lui permettait de voir certains lieux emprunts d'une magie malsaine (dont fait bien sûr partie la Vieille Ville), et dans lesquels avaient été déposé autrefois des éclats de la pierre obscure originelle.

Elle n'avait nullement besoin de se déplacer par elle-même, pour voir que les Templiers et les Dragons Célestes s'agitaient en tout sens pour retrouver Tristan De Morlay, le descendant légitime du légendaire De Morlay, fondateur de l'ordre banni par ses propres frères. Asmodea comprenait aisément l'enjeu de la capture, ou de l'assassinat, d'un tel personnage. A vrai dire, personne ne connaissait les capacités politiques ou guerrières de Tristan, ni s'il avait véritablement la carrure d'homme juste que l'ordre des Templiers était en droit de demander.

Asmodea avait choisi de rester dans l'ombre pour le moment. Elle avait depuis longtemps remonté la piste de Tristan, par l'intermédiaire des nombreux espions disséminés en tout Disilra, comme les tentacules d'une immense pieuvre qui chercheraient à s'étendre depuis une minuscule bouteille en verre. Elle avait préféré laisser l'initiative à des gens moins prévoyants qu'elle, ne percevant pas encore tous les tenants et aboutissants d'un tel événement. Mais malgré tout, elle se tenait prête à agir, ses serpents frétillaient d'impatience à l'idée d'une nouvelle victime fraîche et emplie d'une jeunesse toute innocente, dans le linceul des ombres énigmatiques qu'elle avait créé autour de l'Ordre. Elle attendait seulement le moment opportun, au cœur de la Vieille Ville, tandis que ses agents parcouraient la ville et observaient depuis les remparts et la forêt les faits et gestes de ses éventuels adversaires.

"Comme c'est amusant... J'aimerais prendre part à ce petit jeu, mais ce serait y perdre mes écailles à coup sûr. Voyons voir ce que l'avenir nous réserve. Une chose est certaine, c'est que c'est moi qui en tirerai les cordes le moment venu..."

Alors qu'elle riait de nouveau à gorge déployée, la pierre se mit soudainement à luire d'une aura maléfique, une vapeur obscure ondulant autour d'elle. Asmodea se pencha sur la pierre, et ce qu'elle y vit la fit sourire plus que de raison, en un large rictus qu'elle n'arrivait plus à défaire, crispée et tremblante d'une jouissance démoniaque. Des voix s'élevèrent alors de la pierre, comme déformées par la distance et la résonance magique, comme si elles avaient été prononcées depuis une immense caverne, en un écho retentissant.

"Formation resserrée, boucliers orientés vers l'extérieur, scrutez les ombres et soyez prêts à riposter à mon ordre. Nous ne pouvons pas échouer cette mission. Suis-je bien clair ? Et gardez un œil sur le guide, il ne faudrait pas qu'il lui arrive quoi que ce soit, il est vital pour le bon déroulement de cette mission."

"Sire, la piste s'éparpille. Soit Tristan est ici, soit il y a séjourné pendant un moment, les esprits ne seront plus d'aucun secours tant que la piste ne se reformera pas, à moins bien sûr que Tristan soit tout proche, auquel cas ils le détecteront. J'ai bien peur que nous ne soyons amenés à explorer les lieux."

"Ils ont donc un chaman comme guide ?"

Tout cela commençait à plaire énormément à Asmodea. Elle connaissait bien les pouvoirs mystiques des chamans. Leur compréhension de la nature pouvait lui poser quelques problèmes, notamment en interférant avec ses propres serpents et sa capacité à communiquer avec eux. Plus important encore, cela signifiait que ces abrutis de Templiers avaient fait preuve d'une certaine intelligence en faisant appel à un guide plus compétent qu'eux en matière de recherches.

"Il est temps."

Asmodea ne tenait plus en place. Elle savait qu'intervenir elle-même pourrait lui coûter la vie, et son esprit était dans un état conflictuel, oscillant entre peur de mourir et frénésie sanguinaire. Elle savait qu'elle pouvait mettre fin à la vie de tous ses adversaires en une seule fois, en un seul et même endroit. Les serpents la mordait, lui sifflant l'absurdité d'un tel acte : "Que serait l'Ordre sans ses ancestraux adversaires ?" Une chose était sûre, c'est qu'elle pouvait faire en sorte d'affaiblir ses opposants, en prenant le contrôle de la situation.

"Tant de risques pour un frêle descendant de pacotille."

Retournant sans cesse la pierre entre ses mains, elle attendait de voir la suite des événements, prête à agir dès que l'opportunité se présenterait, indiquant à ses agents de se tenir prêts à intervenir si le besoin s'en faisait sentir, afin que les choses tournent toujours en sa faveur.

_________________


Dernière édition par Asmodea Abalam le Mer 23 Oct - 19:05, édité 1 fois (Raison : Relu, corrigé et enfin terminé !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Le Barde



Messages : 19
Date d'inscription : 14/05/2013




MessageSujet: Re: Tristan De Morlay est il encore vivant ? Dim 27 Oct - 19:51


EVENT du 29/09/2013
Tristan De Morlay est il encore vivant ?




Nom : Mystik
Age : 25 ans
Travail : On ne sait pas trop qui l'emploi, une femme mystérieuse, belle et portant un voile cachant son visage. En tout cas, elle semble avoir la lourde tâche de retrouver Tristan, pour quelle raison ? Personne ne le sait pour le moment.


Était ce son imagination ou le ciel commença à s'assombrir ? Des zébrures isolées apparurent devant ses yeux, électrifiant l'air d'une aura particulière. Aucun son ne lui parvint même pas celui d'un animal. Tout cela ne lui disait rien qui vaille. Mystik eu un frémissement débutant de son dos jusqu'au cou. Quelque chose de mauvais se préparer dans l'ombre et cela ne pouvait pas être bon signe.

Il fallait retrouver cet homme au plus vite. Levant la main, un corbeau s'y posa, la jeune femme retira le papier attaché à la patte de l'oiseau. Elle déroula le minuscule message, alors même qu'un rictus figea son beau visage. Soulevant son voile, elle posa ses lèvres sur le volatile et le laissa s'envoler. Ainsi donc, le Soleil Noir se dévoile ? Cela promettait d'être amusant. Un bruit lui parvint et elle se cacha dans l'arbre se trouvant sur le bas côté. Une petite giclée provenant de sa fiole et son odeur corporel se confondit avec la nature environnante. Ainsi, l'espionne observa la scène.

Ce qu'il faut savoir :

* Seul les maîtres de légion peuvent se rendre compte d'une présence sans savoir ou elle se trouve dans l'immédiat.
* La découverte de Mystik débute à partir de Kaze et Asmodea. Mais si vous décidez de lancer le combat, attendez vous à une surprise What a Face 

Ordre de postage

Ellistan Du Lys Blanc
Asuriel
Kaze Wu Tsung
Asmodea Abalam

~> Pas de hors rp dans les posts, si vous avez des informations à donner, dirigez vous vers le lien ci-dessous :

http://disilra.super-forum.net/t230-disc-rp-event-tristan-de-morlay#935



© Code par Mr.Rager. de Mélodie Pub.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Ellistan Du Lys Blanc



Masculin Messages : 27
Date d'inscription : 06/09/2013


Feuille Personnage
Expérience:
50/100  (50/100)
Level:
6/100  (6/100)
Pouvoir élémentaire: Aucun


MessageSujet: Re: Tristan De Morlay est il encore vivant ? Lun 28 Oct - 7:05

Ça sentait mauvais, la corruption était en ce lieu et la fange servait sans aucun doute aux ennemis de l'Ordre pour se cacher. Ellistan renifla avec dédain, que ces lâches continuent de se terrer dans la boue et les ordures si telle était leur place. Il n'aurait qu'à allumer un feu de joie pour s'en débarrasser une bonne fois pour toute. Tirant son épée à demi, il se plongeât un bref instant dans la contemplation de son reflet dans le métal de cette dernière. Parfois il se demandait si le pardon l'attendait vraiment, puis il se rappelait qu'il se devait d'avoir foi en toute circonstance et oubliait bien vite ces sombres pensées. Il était le régent et bientôt, il l'espérait, le maître de l'Ordre du temple, tout doute lui était prohibé.
Il fut tiré de ses pensées par un mouvement du chaman, ce dernier lui avait déjà annoncé qu'ils devraient fouiller cet endroit de fond en comble, ce qui exaspérait Ellistan dont la patience s’amenuisait toujours très vite quand il était près du but. Mais là, c'était un signal bien particulier, ils n'étaient pas seuls, et ce depuis un certain moment. Ellistan effectua un regard circulaire mais ne constata aucune présence, du moins en apparence. Dégainant lentement son épée il effectua une série de signes et d'ordres pour mettre ses hommes dans une position plus avantageuse face à une éventuelle embuscade. Il ne savait pas qui tentait de s'en prendre à lui mais il allait le regretter.
Il pensait bien sur en tout premier lieu au Soleil Noir, ils avaient tout intérêt à déstabiliser l'Ordre et tuer le dernier descendant de De Morlay serait un sésame. Les luttes intestines reprendraient de plus belle et ça Ellistan devait l'empêcher, de la survie de cet homme dépendait trop de choses. Quoi qu'il en soit, rester planter là a attendre l'assaut n'était pas vraiment dans ses intentions. Mais révéler qu'il avait conscience de leur présence pouvait emener à un bain de sang qu'il ne souhaitait pas provoquer. Avec la perte de deux hommes sur les dix que comptaient sa garde lors de la dernière embuscade de bandits, il était assez peu enclin à engager le combat. Mais il se devait de faire quelque chose.


-Je suis las de ce petit cache-cache, montrez vous et exprimez vos intentions. Je n'ai pas de temps à perdre, surtout avec des lâches.

Prêt à riposter, le Régent prépara son bouclier et son épée, attentif aux sons environnants et a ce que ses sens percevaient. Les ennemis de l'ordre usaient toujours de ruse et de stratagèmes minables pour parvenir à leur fin mais il ne les laisserait pas faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Asuriel



Masculin Messages : 66
Date d'inscription : 05/07/2013


Feuille Personnage
Expérience:
50/100  (50/100)
Level:
2/100  (2/100)
Pouvoir élémentaire: Aucun


MessageSujet: Re: Tristan De Morlay est il encore vivant ? Lun 28 Oct - 11:13

Des ennemis, enfin, c'était ce que pensait Asuriel. Le chaman les avait repérés il y a une bonne quinzaine de minutes grâce à son champ de conscience, ces inconnus se déplaçaient avec une fluidité particulière et une discrétion impressionnante, sans les esprits pour lui permettre de percevoir les êtres vivants alentours, jamais le tauren ne les aurait détectés, profitant d'une colline particulièrement dégagée dans la forêt, ou les espions avaient pris leurs distances faute de décors pour s'abriter, il en avait informé Ellystan, ce dernier avait accueilli la nouvelle avec calme, ou plutôt colère contenue, puis il avaient continués.
Maintenant qu'ils se trouvaient devant la vieille ville, les choses commençaient à bouger, les ninjas, Asuriel n'en savait rien mais aucun autre mot ne lui venait à l'esprit pour décrire leur façon d'être, d'agir, de se mouvoir, s'étaient maintenant dispersés autour d'eux et avaient pris position, il informa donc Ellystan que ces dernier étaient encore la, et cette fois-ci les encerclaient, le régent avait à moitié dégainée son épée, puis donna quelques ordres, les templiers prirent cette fois-ci une posture clairement défensive, quiconque s'approcherait sans leur autorisation en paierait le prix fort.

-Je suis las de ce petit cache-cache, montrez vous et exprimez vos intentions. Je n'ai pas de temps à perdre, surtout avec des lâches.

Les choses prenaient une tournure qui ne plaisait pas du tout à Asuriel, il saisit à son tour ses deux haches de guerres, implora mentalement les esprits à se tenir prêt si les choses tournaient mal, et étendit son champs de conscience.
Il la découvrit alors, une conscience, cachée dans un arbre non loin, si parfaitement cachée que même les animaux ne la détectaient pas, il ne l'aurait pas aperçu non plus si une conscience animale n'était pas si différente d'une conscience végétale, mais malgré cette capacité de dissimulation impressionnante, il ne détecta rien de particulier chez elle, elle était seule et avait sûrement voulue se mettre à l'abri lorsque les templiers étaient arrivés, une attitude tout à fais concevable pour quelqu'un venant du coin.

Il nota aussi quelques esprits de l'air autour d'un des ninjas,, ces esprits n'étaient pas de la ville, ils étaient sains et joyeux, et s'ils avaient entendu l'appel du chaman, ils n'en restaient pas moins attirés par ce ninja, Asuriel n'en comprit pas la raison, les esprits étaient en général désintéressé des humains, celui devait donc posséder quelque chose de particulier.

Fort, ou du moins conscient de ces deux découvertes, il ne découvrit rien d'autre et décida de revenir à la réalité, prêt au combat, il n'était pas encore assez bon chaman pour se servir des esprits dans une bataille, mais lorsque que l'on mesure plus de deux mètres 30, que l'on pèse 300 kilos de muscles et que l'on porte dans chaque main une hache qu'un humain n'aurait pu porter qu'à deux mains, on possède tout de même quelques arguments de choix pour à peu près n'importe quel type d'affrontement classique, Asuriel avant d'être un chaman était un tauren, et si leurs observateurs étaient des ennemis, il se ferait un plaisir de leur parler du pays.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Asmodea Abalam



Masculin Messages : 18
Date d'inscription : 01/10/2013


Feuille Personnage
Expérience:
50/100  (50/100)
Level:
6/100  (6/100)
Pouvoir élémentaire: Aucun


MessageSujet: Re: Tristan De Morlay est il encore vivant ? Dim 3 Nov - 14:47

- Je suis las de ce petit cache-cache, montrez-vous et exprimez vos intentions. Je n'ai pas de temps à perdre, surtout avec des lâches.

Il semblait que le chaman avait perçu quelque chose qu'Asmodea n'avait pas vu jusque là, à savoir la présence d'autres ennemis bien plus discrets et bien plus difficiles à déceler que ces lourds Templiers : les ninjas des Dragons Célestes. C'était une terrible menace qui pouvait mettre à mal tous ses plans, car même s'ils avaient tendance à être en dehors de la réalité, ils étaient des agents efficaces et implacables, qui agissaient peu mais sans jamais faillir. Elle ne pouvait clairement voir combien ils étaient, ni si leur chef était présent sur les lieux, mais elle avait l'intuition qu'il ne pouvait pas être resté enfermé dans son dojo haut-perché à méditer, alors que tout se jouait ici et maintenant.

La roche noire palpitait comme le cœur d'un nouveau né, et Asmodea trépignait de même. Elle ne pouvait pas rater la possibilité d'un affrontement entre ses deux sœurs ennemies, les guildes luttant pour un fragile équilibre en Disilra. Elle n'interviendrait qu'à partir du moment où les choses tourneraient trop bien en faveur de ses adversaires, s'ils en venaient à trouver un compromis et à s'allier contre elle.

Un sentiment étrange la parcourut alors qu'elle était plongée dans ses pensées, comme s'il y avait une autre force en présence. Elle ne savait que penser, de qui pouvait-il bien s'agir ? Elle n'aimait pas manquer d'informations. Elle dépêcha un agent auprès d'elle d'un geste de la main, afin d'en apprendre plus sur les agissements d'autres factions éventuelles, qui pourraient être intéressées par la mise hors d'état de nuire du descendant. Peut-être pourrait-elle finalement trouver un allié dans cet affrontement instable ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Le Barde



Messages : 19
Date d'inscription : 14/05/2013




MessageSujet: Re: Tristan De Morlay est il encore vivant ? Mer 6 Nov - 7:30


EVENT du 29/09/2013
Tristan De Morlay est il encore vivant ?





Le ciel devint sombre et quelques nuages noirs se concentrèrent sur les lieux donnant à l'endroit un air lugubre. Mystik leva le visage vers les cieux et maudit l'instant ou elle l'avait rencontré et accepté cette mission. A vrai, on ne lui avait pas laissé le choix. Portant une main à son cou, la jeune femme frissonna. C'est alors qu'un grondement arrivant des entrailles de la mère nourricière se fit entendre. Que se passait il ?

Les protagonistes sur les lieux et les environs entendirent le murmure sourd d'une voix dans leur tête.

"Etrangers ! Que venez vous faire en ce lieu ? Vos pas souillent le sol de ma maison ! Parter !"

Le vent se leva d'un coup et devint si fort qu'il déstabilisa les protagonistes. Une nuée d'oiseau s'envola dans tout les sens faisant un bruit assourdissant. La terre ne cessa de trembler ouvrant par ci par là des crevasses béantes prêtes à engloutir tous ceux qui avaient l'impudence de s'approcher.

"Parter !!"

Les arbres se mirent de la partie et semblèrent plus vivant que jamais agitant leurs branches et faisant voltiger leurs racines. Mystik perdit l'équilibre et tomba au nez d'un des gardes du régent. Elle sauta promptement sur ses jambes et planta un couta dans son cou avant de le tirer rapidement dans un talus à l'abri des regards des autres occupés à se demander se qui arrivé.

Ce qu'il faut savoir :

* A vous de jouer !
* A vous de voir le sort réservé à Mystik sachant qu'elle ne sera pas facile à combattre.

Ordre de postage

Ellistan Du Lys Blanc
Asuriel
Kaze Wu Tsung
Asmodea Abalam

~> Pas de hors rp dans les posts, si vous avez des informations à donner, dirigez vous vers le lien ci-dessous :

http://disilra.super-forum.net/t230-disc-rp-event-tristan-de-morlay#935



© Code par Mr.Rager. de Mélodie Pub.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Ellistan Du Lys Blanc



Masculin Messages : 27
Date d'inscription : 06/09/2013


Feuille Personnage
Expérience:
50/100  (50/100)
Level:
6/100  (6/100)
Pouvoir élémentaire: Aucun


MessageSujet: Re: Tristan De Morlay est il encore vivant ? Mer 6 Nov - 18:25

-Tsssss, même pas le bon goût de venir mourir d'une mort honorable.
-Etrangers ! Que venez vous faire en ce lieu ? Vos pas souillent le sol de ma maison ! Partez !
-Par le divin, qu'est ce que...


L'apocalypse se déchaîna tout à coup, le sol trembla, les arbres semblèrent pris de vie. Ellistan fit un signe de croix rapide avant de scruter les alentours. Le cheval du templier rua et il fut projeté au sol avec violence, sa vision se troubla et il vit les feuillages se déchirer pour laisser tomber une forme qui, d'un seul mouvement, se releva et tua l'un de ses hommes. Ellistan poussa un grognement de rage tout en se relevant, il claqua le fessier de son cheval qui partit au galop pour rejoindre l'abbaye. Sa vue lui revint avant qu'il ais put identifier le responsable de la mort de l'un de ses hommes. Mais l'Unique le gardait à présent. Levant bien haut son épée, Ellistan hurla à ses hommes de mettre genoux à terre et de se protéger derrière leurs lourds boucliers. Prêts à recevoir la charge. Le régent ne souhaitait pas perdre d'autres hommes face à la ruse de ses ennemis qui allaient payer de si minables procédés.

-On se cache derrière les talus et on abat mes hommes? Honte sur vous et honte sur vos descendants. Vous n'êtes même pas digne de respirer l'air que l'Unique vous fournis dans sa pitié. Vous ne méritez pas de fouler le sol qu'Il a créé. Je brûlerait vos maisons et égorgerait vos femmes devant vos yeux! Ramassis de couards!

Mettant à son tour genoux à terre afin de ne pas tomber à nouveaux, il attendit la fin du tremblement de terre, tous ses sens en éveil, il était inutile d'avancer tant que ce dernier était actif, les lourdes protections devenant un handicap dans ce genre de situation, si ils tentaient le moindre mouvement ils étaient voués à la mort. Il n'y avait qu'à attendre la fin des tremblements avant de continuer la route dans la ville.

-Ho puissant en divin Unique, j'implore ton nom en ce jour pour protéger mes hommes et moi-même de la vilenie de mes adversaire. Fait exploser leurs boucliers, renforce les nôtres, rend nos lames tranchantes et leurs lames émoussées. Rend nos cœurs vaillants et fiers. Rend nos armures impénétrables et nos cœurs purs. Empli l'âme de nos ennemis de haine et inflige leur ta divine colère. Moi ton humble serviteur t'implore de nous aider dans ce combat contre les agents du mal qui souhaitent salir Ton nom.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Asuriel



Masculin Messages : 66
Date d'inscription : 05/07/2013


Feuille Personnage
Expérience:
50/100  (50/100)
Level:
2/100  (2/100)
Pouvoir élémentaire: Aucun


MessageSujet: Re: Tristan De Morlay est il encore vivant ? Mer 6 Nov - 20:00

Asuriel était mal à l'aise, les esprits semblaient tendus, la vitesse à laquelle les nuages s'amoncelaient dans le ciel étaient tout sauf naturelle, les esprits de l'air qui entouraient l'un des ninja s'éparpillèrent, puis soudain il le sentit.

-Etrangers ! Que venez vous faire en ce lieu ? Vos pas souillent le sol de ma maison ! Partez !

Quelque chose, une conscience s'éveilla sous leurs pieds, sa puissance lui coupa le souffle, emplit d'un rage froide et terrible, cet être venu des temps ancien se déchaîna, le vent se leva, si fort que les templiers ainsi que lui même vacillèrent, le sol se mit alors à trembler, la terre se fendit en profonde crevasse.
Asuriel était sidéré, les esprits aidaient cette chose ! puis souda quelqu'un perdit la vie, juste à coté de lui, brutalement, il était si concentré sur la chose qu'il n'avait rien vu venir, la présence mystérieuse cachée dans l'arbre était passée à l'action, elle avait sauté, égorgé l'un des templiers avec la facilité que l'on aurait à égorger une poule, et s'était enfuie.
Les secousses se firent bien plus violentes à ce moment même, tenir debout était impossible, Ellystan donna ses ordre à ce moment, les templiers répondirent avec la vitesse de l'expérience, formation serrée, boucliers levé, un genoux à terre. Le regent tira alors son épée et se mit à agonir d'injures leurs opposant puis récita une prière à son dieu.
Comme si la colère de la chose n'était pas assez grande, les arbres se mirent alors en mouvement, Asuriel lui-même, chaman depuis 10 ans n'avait jamais rien vu de tel, les arbres s'arrachaient à la terre avec une violence inouïe, et avançaient vers eux.

-Partez !

Il fallait agir, le tauren rengaina ses haches, et en se relevant hurla avec toute la puissance de son torse,

-Esprits ! venez moi en aide !


Ces derniers répondirent, le vent autour du chaman se calma, et le soutint, la terre sous ses pieds s'arrêta de trembler, des flammèches crépitaient autour de son corps, des esprits de toutes sortent entourait le chaman, jamais Asuriel n'avait été la cible d'autant de pouvoir. Emplissant sa voix de pouvoir, il leva les bras et invoqua à lui cette chose qui s'éveillait.

-Ô toi qui n'a pas d'âge, vient à moi ! Et conte moi les raisons de ton courroux !

La chose obéit, les arbres s'arrêtèrent, le vent se tût, et la terre se calma, à une dizaine de mètre de la troupe, le sol se fendit en deux, d'immenses morceau de roche étaient arrachés à la terre pendant que la chose s'extirpaient de son sommeil, quand le nuage de poussière du à cette débauche de puissance s'éclaircit, tout le monde put voir, il était la, un seigneur fongique.
Haut de plus de 15 mètres, large de 10, dont la forme ressemblait de très loin à celle d'un humain monstrueusement musclé, les yeux semblables à des boules de jade pure, brillant d'un éclat sauvage, la peau entièrement couverte de mousse et de plantes marécageuses d'un couleur vert sombre. Si les géant fongiques était des élémentaires de la terre, hantant les marécages les plus reculés du monde, les seigneurs fongiques faisaient partie des plus grands lieutenant du seigneur élémentaire de la terre, qui n'en répondait que devant l'ermite en personne. La présence d'un de ces derniers ici était des plus inquiétante.
Ce dernier prit alors la parole, d'une voix grave et profonde.

-Qui ose me donner des ordres !?

Puis ses yeux, se baissèrent sur le chaman, la puissance dont l'avait investi les esprits n'avait pas quitté Asuriel, une lueur étrange parcouru les yeux de la chose, puis il se baissa.

-Un chaman? cela fais bien longtemps que je n'avais vu l'un des votre, et encore plus longtemps que je n'ai accepté de converser avec un mortel. Je devine tes questions à l'avance, tu semble savoir ce que je suis, mon nom n'a aucune importance car tu ne pourrais le comprendre, sache que des événement qui dépassent ta compréhension de mortel m'ont réveillé, et qu'est-ce que je découvre à mon réveil? cette ville, que vous, mortels, avaient osés construire au dessus de ma demeure, saccageant la nature, détruisant la vie, et tout cela pour une ville dans laquelle même vous n'êtes pas en sécurité... Il y a bien longtemps, quand je me suis endormi ici, les hommes m'ont promis qu'ils veilleraient à l'équilibre. De toute évidence, vous m'avez oublié, vous n'auriez pas du...

Le seigneur élémentaire se mit alors en marche, sa démarche dégageait une telle puissance que les templiers frémirent, ils n'avaient pas l'ombre du chance, et personne dans cette ville n'en n'aurait si lui, Asuriel Sabôt-de-chène, ne faisait rien. Conscient de jouer sa vie sur ses prochains mots, Il rassembla la moindre parcelle d'énergie qu'il lui restait et hurla.

-Je désire conclure un pacte !

L'élémentaire s'arrêta, sa voix tremblait de colère quand il reprit la parole.

-Sais-tu réellement qui je suis !? Je suis un seigneur fongique, lieutenant des forces du seigneur élémentaire de la terre, appelé en ce monde pour affirmer sa puissance ! Et toi, misérable chaman, pense pouvoir m'apporter quelque chose qui équivaudra à la puissance que je partagerait avec toi dans ce pacte?!

La puissance de sa voix était telle que le sol trembla pendant sa tirade, faisant de son mieux pour ne pas faire trembler la sienne, Asuriel reprit.

-Je ne demande pas votre puissance, je demande simplement ma vie, ainsi que celles des habitants de cette ville.


Cette-fois ci, la chose sembla réfléchir. Il leva alors le bras. Asuriel fut soulevé par un colonne de terre qui montait vers l'élémentaire, bousculant au passage la formation des templiers, elle s'arrêta à hauteur du "visage" du seigneur fongique. Le tauren sentir alors son regard sonder jusqu'au tréfond de son âme.

-Tu me demande de laisser cette plaie à la surface de ce monde, et de ne pas purger les nuisibles qui la peuplent? et qu'apporteras tu en retour petit chaman?

Cette-fois le courage d'Asuriel vacilla, qu'avait-il a apporter à un être comme celui-ci qui pourrait lui convenir?

-Je...Tout ce que je pourrait faire pour vous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Le Barde



Messages : 19
Date d'inscription : 14/05/2013




MessageSujet: Re: Tristan De Morlay est il encore vivant ? Jeu 7 Nov - 7:22


EVENT du 29/09/2013
Tristan De Morlay est il encore vivant ?





Le seigneur des lieux observa avec amusement ce petit être voulant cacher sa peur. Il est vrai que Lui devait être imposant de part sa stature.

"Chaman ! Pourquoi devrais je faire un pacte avec toi ? Sais tu ce que cela implique de m'avoir dans tes rangs ? Crois tu qu'il suffit de te tenir devant moi et de m'interpeller ainsi pour que j'accède à ta demande ? Pauvre fou !"

Il était clair que la situation n'avait rien de confortable pour le Tauren. Le Seigneur Sans Nom poussa un hurlement d'outre tombe, la terre s'ouvrit en son milieu laissant place à des petits tas de boues vivant. Il sembla que la terre vomissait son trop plein de nourriture sur les hommes présent en ce lieu projetant les plus chanceux sur le sol, les autres se retrouvèrent emmêlé dans les branchages des arbres risquant à tout moment de se faire éventrer.

Mystik observa la scène avec attention, elle ne voulut point répondre à l'attaque verbale de cet homme, ce templier qui psalmodié une prière à son Dieu. Quel idiot ! Comme si son Dieu pouvait quelque chose à la situation. Tout était écrit à l'avance, Tristan devait être retrouvé ou CETTE personne les tueras tous. ON lui avait signifié qu'il n'y aurait pas d'alternatif à cela et s'il fallait tous les tuer, elle le ferait pour sauver sa vie et celle des siens, il n'y avait pas le choix. Ellistan semblait teigneux, brandissant comme un fou son épée. Pour l'heure le danger venait de ce seigneur des temps anciens. La peur était palpable.

L’Être Fongique se tourna vers le Tauren. Il sembla avoir à lui parler. Un énorme tas de boue vint soulever le chaman et l'amena jusqu'à la tête du Seigneur. A cette hauteur, rien n'était pareil.

"Les hommes ne sont pas dignent de vivre en ce monde. Regarde autour de toi ce que les tiens font à ma terre. Vous n'avez pas de respect envers vous même, alors pourquoi devrais je aujourd'hui faire un pacte avec un microbe tel que toi ?"

Mystik fixa un point vers l'horizon et sentit que Asmodea n'était pas loin. La partie allait être serré. Les trois légions les plus influentes étaient en ces lieux, elle ne comprit pas pourquoi maintenant, était ce voulu ou fait exprès ? Le Grand Maître des Dragons s'était également déplacé et en personne. Il fallait agir et vite. Sortant sa sarbacane de son petit sac autour de sa taille, la jeune femme y inséra plusieurs piques et souffla dedans les plantant dans le cou de chaque guerriers présent. Le désordre était tel que personne ne comprit ce qui se passé mis à part Ellistan qui repéra d’où venait l'attaque.

Ce qu'il faut savoir :

* Asuriel est en pourparler avec le Seigneur de la Forêt, que va t'il décider
* Ellistan vient de repérer l'attaque de Mystik sur ses gardes, va t'il lancer l'offensive ?
* Kaze et Asmodea approche à grand pas
* Une personne observe de son antre le déroulement des évènements !

Ordre de postage

Ellistan Du Lys Blanc
Asuriel
Kaze Wu Tsung
Asmodea Abalam

~> Pas de hors rp dans les posts, si vous avez des informations à donner, dirigez vous vers le lien ci-dessous :

http://disilra.super-forum.net/t230-disc-rp-event-tristan-de-morlay#935



© Code par Mr.Rager. de Mélodie Pub.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Ellistan Du Lys Blanc



Masculin Messages : 27
Date d'inscription : 06/09/2013


Feuille Personnage
Expérience:
50/100  (50/100)
Level:
6/100  (6/100)
Pouvoir élémentaire: Aucun


MessageSujet: Re: Tristan De Morlay est il encore vivant ? Jeu 7 Nov - 17:44

Une incarnation de la nature, un des avatars créés par l'Unique pour punir les hommes. Ellistan était face à un véritable incarnal de la nature. Ces êtres millénaires qui avaient foulés les premiers le sol du monde avant que l'Unique ne créé les premières formes de vie. Ellistan était à la fois émerveillé et terrifié, la plupart de ces esprits étaient à même de réduire l'abbaye et ses habitants à l'état de cadavre et l'espace de quelques heures, leur pouvoir était incommensurable. Lorsque la vague de boue emporta ses hommes et lui même, Ellistan se demanda ou il avait fauté, sa vie de dévotion et de pureté aurait dut racheter ses pêchés mais il semblait que l'unique en décidait autrement. Mais le régent avait déjà plusieurs fois subis les revers du destin, il était forgé dans la douleur et le sang. Et si les livres saints disaient bien une chose, c'était que celui qui accepte la mort n'est qu'un lâche indigne de contempler Sa lumière au paradis. Ellistan s'extirpa de la boue en s'accrochant à une branche solide, qui, en se soulevant, le propulsa hors de la fange. Le chevalier était désormais à la lisière des bois, adossé à un puissant tronc qui semblait se mouvoir derrière lui. Il poussa un hurlement de rage et attendit la fin de la coulée avant de se remettre en position défensive. c'est alors qu'une fléchette se planta dans son camail au niveau du cou, ricanant d'un air malsain, Ellistan aperçu une forme ressemblant énormément à celle qui avait tué son homme plus tôt. Ivre de rage et de colère, il s'avança sur le sol encore mou et accéléra en courant vers la responsable de cette attaque qui n'avait rencontré que l'acier, le piquant de la fléchette s'étant coincé dans les mailles, ne lui occasionnant même pas la moindre piqûre.

-Pour l'Ordre et pour l'Unique.

Sa vitesse de points fut vite atteinte, l'armure cliquetait plus que d'habitude, la boue avait infiltré l'habit de Ellistan et son gambison qui lui collait à la peau, il faudrait penser à un nettoyage minutieux et à un passage chez le forgeron. Une fois arrivé à la hauteur de Mystik, il enchaîna un coup de taille, une coup de fendoir et un coup d'estoc avant de se mettre en position défensive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Kaze Wu Tsung



Masculin Messages : 142
Date d'inscription : 14/04/2013


Feuille Personnage
Expérience:
50/100  (50/100)
Level:
6/100  (6/100)
Pouvoir élémentaire: Air et Électricité


MessageSujet: Re: Tristan De Morlay est il encore vivant ? Lun 11 Nov - 0:03

En peu de temps, la situation avait évolué d'une façon surprenante.
Tout d'abord, un nouveau protagoniste était entré sur scène, mais restait pour le moment caché dans le décors. Kaze ne savait qui était cette personne. Mais il sentait qu'elle n'était pas maléfique, bien que visiblement suffisamment forte pour éliminer ce petit groupe sans transpirer une goutte. Ce n'était donc pas le Soleil noir. Qui cela pouvait-il bien être? Il l'apprendrait bien assez tôt.

Soudain, le sol se mis à trembler. La puissance monta crescendo et le sol se fissura, les arbres s'agitèrent comme pourvu d'une volonté propre et voulant se débarrasser de parasites. Les branches bougeaient et frappaient dans tous les sens. Kaze et ses hommes eurent le plus grand mal à les esquiver et à garder leur équilibre. Leur armure légère et leur entrainement les avantageant grandement. Quelques minutes passèrent, semblant être des heures, lorsqu'un être gigantesque sortit du sol. Sa voix puissante venait de partout et nul part à la fois et le ton menaçant n'était pas pour apaiser les tensions. La créature voulait faire partir ces hommes et autres créatures qui avaient envahit son monde, son territoire. C'est alors que le tauren s’avança et s'adressa à la créature. Celle ci se calma et les Dragons purent retrouver une position plus confortable et reprendre leur souffle. Ils étaient couvert de griffures et l'un des ninjas avait le bras gauche cassé.

Kaze se repositionna et écouta la discussion.
Il remarqua que la présence, auparavant dans les arbres était au sol et avec un cadavre d'un des templiers à ses pieds. Mauvais endroit au mauvais moment pour le garde, ou attaque volontaire de la part de l'inconnue? Kaze n'en savait rien et pour le moment peu lui importait. Le tauren était maintenant à hauteur de la tête de la créature et conversait avec elle. Et la négociation avec cet être si puissant qu'il pouvait ensevelir toute la zone en quelques secondes s’annonçait mal.

L'attention du grand maître fut attirée par le régent. Il avait vu le cadavre de son homme et attaqua avec les templiers restant. L'inconnue utilisa une sarbacane pour endormir tous les templiers, les flèches étant suffisamment petites pour passer entre les mailles de leur côte de maille sous leur armure. Seul Ellistan avait eu le temps d'esquiver et il s’apprêtait à frapper cette inconnue. S'il le faisait, se serait sa fin et celle de son ordre aussi. Tant pis pour la discrétion, il fallait agir avant qu'un drame ne s'opère sous ses yeux. L'équilibre des forces sur Disilra était en jeu à cet instant et le régent ne semblait pas en avoir conscience, ni comprendre ce que son geste allait entrainer.

Kaze se jeta en silence du haut de sa branche, tel un faucon sur sa proie, pour atterrir entre les 2 combattants. Lorsqu'il atterrit, au moment où son poing frappa le sol, une sorte d'explosion de vent sépara le régent de l'inconnue et les envoya quelques mètres plus loin chacun d'un coté. L'inconnue se redressa presque aussitôt, le régent, à cause de son armure lourde, eut plus de mal.

Le grand maître des Dragons Celestes pris la parole, s'adressant à Ellistan :


"Cessez ces querelles inutiles! Ne voyez vous pas que le temps n'est pas à la discorde? Vous, Régent Ellistan, rangez votre agressivité et votre vengeance sous votre armure quelques temps et observez, écoutez ce qu'il se passe. L'avenir des templiers ne dépend-il pas pas de vous? Je vous sauve la vie alors que vous alliez mener un combat perdu d'avance alors rengainez votre épée."

Puis il se tourna vers l'inconnue :

"Quant à vous belle inconnue, identifiez vous. Vous attaquez et tuez un de ses hommes sans provocations de sa part. Vous n'appartenez pourtant pas au Soleil noir et je ne vous connait pas. Mais je sais que si vous aviez voulu tuer les templiers vous les auriez attaquer sans vous soucier de leur nombre ni d'être en position de force. Identifiez vous je vous prie."

Kaze était prêt à réagir à toute attaque, de quelque coté qu'elle vienne. La tension était palpable et des petits arcs électriques parcouraient son corps de temps à autre, signe qu'il était prêt à réagir et frapper à la vitesse de la foudre.

La situation était déjà assez critique comme ça avec le monstre fongique, pas la peine que les choses empirent à cause de deux impétueux ne sachant pas se contenir...
Et la position du tauren était plus que précaire, il allait surement avoir besoin d'assistance, et Kaze seul ne pourrait pas vaincre à lui seul la créature, alors si le templier et l'inconnue pouvaient mettre leur rancœur de coter quelques minutes se serait vraiment appréciable pour lui et pour l'avenir de Disilra.

Et pour couronner le tout, Kaze sentait un puissance équivalente à la sienne approcher. Mais celle ci était bien plus maléfique... Le soleil noir allait entrer en scène à un mauvais moment... Les ninjas étaient tous en position dans les arbres autour de leur maître, prêt à intervenir si besoin. La partie allait être serrée.
La seule solution pour que la situation se désamorce, serait que le templier se reprenne et se calme, mais du peu qu'il en avait vu, ce n'était pas gagné. Et il faudrait que l'inconnue fasse de même, et ça, nul ne pouvait le deviner...

Cependant, maintenant que la situation était redevenue un peu plus calme, quelque chose frappa Kaze. Une sensation à laquelle il n'avait pas prêté attention. Il sentait bien la magie autour de l'être, mais il ne sentait pas de présence dans cette créature... Comme si cette chose n'était pas vivante. Et un seigneur fongique vieux de plusieurs siècles rayonnerait de cette présence...

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: Tristan De Morlay est il encore vivant ?

Revenir en haut Aller en bas

Tristan De Morlay est il encore vivant ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Le ministre des Haïtiens vivant à l'Etranger reçoit la Commission OEA/CARICOM
» Haiti : Retrouvé vivant après 27 jours !
» Duel Tristan. / Napo
» Rebondissement: Mère de Tristan Banon aurait eu une relation consentie avec DSK
» The Black Man Did It. Le racisme est vivant Ozeta, n'en déplaise à certains

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Technocity, citée des échanges :: La Vieille Ville-